Le vélo est le 5ème bien d’occasion le plus acheté en France, et avec 3 000 000 de bicyclettes neuves vendues sur le territoire national en 2016 c’est un marché en pleine expansion. D’autant que la plupart du temps votre ancien deux-roues, celui qui vous a accompagné sur les chemins avec Francis, Sébastien et Paulette, fini au mieux dans les mains de votre petit neveu et au pire dans un container à la déchetterie. Mais entre sites de petites annonces, vide-greniers, bourses d’échanges et ateliers de réparation, les vieux vélos suscitent de plus en plus d’intérêt. C’est pour y voir plus clair dans ce marché de l’occasion que Stéphanie et Léry ont créé Velook, un blog dédié à la bicyclette de seconde main.

Velook - Vélos d'Occasion

Stéphanie et Léry, pouvez-vous nous expliquer en quelques mots les objectifs de Velook ?

Velook a pour vocation de faciliter la recherche de vélos d’occasion. Au lieu de trier les 3 630 000 résultats du moteur de recherche Google pour l’expression « Vélo d’occasion« , nous avons souhaité rassembler dans un même site internet tous les moyens de dénicher un vélo d’occasion.

Quel a été le déclencheur pour la création de Velook ?

Lorsque nous étions étudiants (il y a plus de 10 ans) ils nous arrivaient de ramener des vélos d’occasion achetés dans les vide-greniers à la campagne. Après les avoir un peu restauré et nettoyé, nous les revendions sur le Boncoin. Cet argent de poche nous permettait de financer une partie de nos vacances d’été. De fil en aiguille nous sommes montés en compétence en matière de « chine » de vélos d’occasion et nous étions régulièrement consultés par nos amis et familles pour en trouver. Il y a 4 ans, un ami m’a montré comment créer un blog en quelques clics. Nous avons donc décidé de partager nos connaissances des vélos d’occasion avec le plus grand nombre en créant Velook.fr.

Velook - Vélos d'Occasion

Dans un de vos articles vous faites mention du scepticisme de certains sur l’utilité de Velook. Quelles ont été les difficultés et les joies dans la création de ce blog ?

Lorsqu’on parle de vélos d’occasion, on pense naturellement (et malheureusement exclusivement) au Boncoin, alors qu’il existe des dizaines d’autres moyens d’en trouver. Donc à l’origine, on n’a beaucoup entendu ce genre de phrase « Ça sert à rien votre truc, il suffit d’aller sur le boncoin... ». On nous mettait aussi souvent en garde contre la difficulté d’apparaître dans le haut des résultats Google et donc que tout ce qu’on écrirait ne serait visible pour personne. Nous avons décidé de prendre ces remarques comme des points de vigilances et avons étudié de près le référencement naturel tout en recherchant activement tous les moyens de dénicher un vélo d’occasion. Mois après mois, notre abnégation (sur notre temps libre) a fini par payer. Nous avons déjà référencé plus d’une trentaine de moyens de trouver un vélo d’occasion, nous avons reçu un prix et notre positionnement dans les résultats Google est excellent pour un site ne vendant rien !

Velook - Vélos d'Occasion

Les sites de petites annonces regorgent de vélos d’occasions à vendre. C’est le premier réflexe d’ailleurs que l’on a lorsque l’on veut en acheter un. Qu’est-ce que votre site apporte de différent ?

Les sites de petites annonces absorbent la majorité des transactions en matière de vélos d’occasion. Néanmoins il n’est pertinent que pour les personnes ayant une bonne connaissance en matière de « mécanique » vélo ou tellement ignorant qu’ils assument le risque d’acheter une « arnaque », un vélo non fiable, pas à leur taille ou encore un vélo volé. En effet, à la différence d’Airbnb ou de Drivy, les vendeurs sur le boncoin ne sont pas évalués. Le risque existe et il n’est pas anodin. Cette situation a pour conséquence d’éloigner de nombreux français de l’usage du vélo par manque de connaissances ou crainte de l’arnaque. Avec Velook, nous proposons justement d’autres moyens faciles et accessibles d’en trouver. Citons par exemple, les bourses aux vélos où des passionnés de bicyclettes sont présents pour conseiller les potentiels acheteurs, les associations d’auto-réparation de vélo qui proposent des machines en bon état et réviser ou enfin les flottes des loueurs professionnels de vélos qui bradent leur stock en fin d’année avec une garantie de plusieurs mois, gage de sécurité…

Vous avez obtenus récemment le Trophée du Talent Vélo ‘Communication’ attribué par le club des Villes et Territoires cyclables. Cela représente quoi pour vous ?

Ce trophée a été une vraie surprise car Velook est un hobby qui nous prend quelques soirées mais qui n’a rien de professionnel. En effet, nous ne pensions pas être récompensés alors que des sites d’informations professionnels sur le vélo ou des campagnes de communication d’agences ayant pignon-sur-rue avaient également candidaté pour ce trophée. Ce prix a été un vrai coup-de-pouce pour ne pas abandonner ce projet et poursuivre l’aventure.

Velook - Vélos d'Occasion

Quels sont les prochains développements pour Velook ?

La priorité est de consolider ce qui fait le succès de notre blog à savoir : notre agenda des bourses aux vélos, nos cartes géolocalisant tous les magasins et associations revendant des vélos d’occasion, et enfin nos conseils et astuces en matière de « chine » de vélos d’occasion. En parallèle, nous développons des actions de « cyclo-infotainement ». C’est à dire que nous publions régulièrement des billets d’actualité sur un ton un peu décalé (politique, innovation, média, sexe …). Nous essayons de publier des billets avec un contenu pertinent tout en recherchant la viralité sur les réseaux sociaux. Ça marche parfois… comme pour notre billet sur les 30 influenceurs du monde du vélo. Ces articles s’adressent à de nouveaux publics que nous espérons pouvoir attirer vers la bicyclette afin d’accroître le développement massif du vélo en France.

Le vélo d’occasion répond à plusieurs grandes préoccupations de notre époque. Celui de la réduction des gaz à effets de serre, celui du gaspillage et celui du bien-être physique et moral. Il était temps de le considérer comme un produit de consommation à part entière. Velook a pour intérêt d’avoir mis un coup de pédale à ce secteur.

Crédits photos : Velook

Velook - Vélos d'Occasion