Si dans le secteur automobile la transition vers les modèles électriques semble acquise pour la plupart des constructeurs, il n’en n’est pas de même pour le marché des motos de petites et grosses cylindrées. Une marque tire pourtant son épingle du jeu et, une fois n’est pas coutume, elle ne vient pas du pays du soleil levant. Nous avons demandé à Thierry Meurice de Citybike 69 de nous parler de la marque américaine ZERO Motorcycles.

Paroles d’un convaincu

ZERO Motorcycle Motos Electriques

La voix de Thierry ne ment pas sur sa passion de la mobilité. Il possède d’ailleurs plusieurs permis dont celui de la moto, de l’auto et du bateau. Son arrivée sur l’électrique il le réalise dans un premier temps avec les voitures pour lesquelles il trouve un intérêt particulier au niveau du pilotage ‘la première voiture à avoir dépassée les 100km/h s’appelait la Jamais Contente à la fin du 19ème siècle et elle était électrique’ nous rappelle Thierry. Concernant les motos, il s’intéresse directement à la marque Californienne ZERO Motorcycles, pionnière dans ce secteur avec déjà plus de 10 ans d’existence. A l’image de Tesla, elle ne fabrique que des deux-roues électriques et sa production, même si elle reste modeste actuellement, est devenue industrielle. Des véhicules aboutis, opérationnels, puissants, possédant de bonnes autonomies et surtout très agréables à conduire ‘J’ai pris le parti de les faire essayer le plus possible. Les motards, même s’ils sont réticents au début, reviennent tous avec le sourire. Les envolées sonores des moteurs thermiques et le plaisir du changement de vitesses sont remplacés par une accélération incroyable et constante. En montagne dans un fort pourcentage on est propulsé en avant avec un sifflement, on se croirait vraiment dans Star Wars’ s’amuse Thierry.

ZERO Motorcycles, des motos très racées

ZERO Motorcycle Motos Electriques

Pour prendre un maximum de plaisir, ZERO Motorcycles propose plusieurs modèles dans son catalogue. De l’urbaine sportive à la baroudeuse bodybuildée en passant par l’enduro silencieuse il y en a pour tous les gouts.

La ZERO S est la championne de l’autonomie. Une charge (un plein !) permet de parcourir près de 250 kms en ville et 145 kms sur autoroute. L’ajout du module PowerTank allonge de 25% ces distances. La marque a eu la bonne idée de créer des versions ‘bridées’, les ZERO S et DS 11KW pilotables avec un permis B ou A1, ce qui rend l’expérience électrique accessible au plus grand nombre. En haut de gamme, la version SR dispose d’un moteur encore plus puissant pour des sensations vraiment extrêmes ‘la Zero SR est assez rapide pour dépasser à l’accélération une Porsche 911‘ selon la marque.

Outres ces modèles, la gamme comprend :
– La ZERO DS invite les plus aventuriers à quitter l’asphalte bien lisse pour s’engager dans des chemins moins carrossables. C’est ce modèle qui est engagé dans la Green Expedition en avril 2018. Un raid de 5000 kms du sud au nord de l’Argentine par le Route40.
– Les ZERO FX et FXS sont conçues pour les accrocs des motos légères et vives. La FX leur permettra de s’initier aux joies de l’Enduro alors que la FXS, sa version supermotard, se révèlera idéale dans les centres villes.
Comme tous les modèles de la marque ces motos sont connectées à une application qui permet de paramétrer les réglages et obtenir des statistiques de conduite.

ZERO Motorcycle Motos Electriques

A l’épreuve de l’endurance

C’est certain, les motos électriques trouveront rapidement leur public. Le seul véritable frein actuel est l’autonomie un peu juste pour les affamés du bitume capable d’avaler 700 kms dans la journée. Mais pour Thierry Meurice ce n’est qu’une question de temps avant que la capacité des batteries n’augmente et que le maillage des bornes de recharge couvre tout le territoire. Et pour prouver que dès à présent les grands voyages sont possibles en tout électrique, il a engagé avec Citybike une moto ZERO Motorcycles au France Electrique Tour de 2017 Le but de ce rallye est de montrer que l’on peut sortir de la zone de confort domicile/travail pour parcourir des trajets plus important. Nous avons traversé la France sur 1400 kms. C’est la première fois qu’une moto était présente et cela s’est passé sans problème. Nous avons maintenu un rythme de 300 à 400 kms par jour en adaptant notre conduite aux contraintes d’autonomie et de temps de charge’. Un exploit ? Thierry s’en défend bien. C’est juste une façon de vivre avec son temps. Quant à ceux qui pensent que la mobilité électrique n’est qu’un déplacement du problème de la pollution, on leur suggère de s’intéresser à la Via Rhona Electric Tour. Un rallye organisé par LEAF France CAFE et qui utilisera le corridor de recharge de la Compagnie Nationale du Rhône dans lequel les bornes sont alimentées par une électricité produite par les barrages sur le fleuve.

Les voyants sont donc au vert pour la mise en place d’une mobilité propre. Les motos ZERO Motorcycles avec un design attrayant et des performances incroyables feront de nombreux adeptes et les éclaireurs comme Thierry Meurice continueront de sécuriser le chemin qui nous mènera à un monde moins pollué. Tranquillement on n’aura plus qu’à suivre la voie…

Crédits photos : Citybike / ZERO Motorcycles

ZERO Motorcycle Motos Electriques