Le 16 août 2016, Sofiane Oumiha devenait vice champion olympique de boxe dans la catégorie des -60kg.

Avouons notre mauvaise connaissance de ce sport et de ce champion, mais dès le premier match de Sofiane nous avons été capté par son attitude sur le ring. Teigneux, combatif, rusé et avec un éclair de générosité dans le regard. Une générosité qui s’est confirmée dans ses propos après sa finale perdue. « Je suis fier d’avoir rassemblé autant de monde aux Jeux Olympiques et d’avoir prouvé au monde entier qu’il faut toujours croire en ses rêves … C’est ça aussi la France universelle et le monde universel ».

Ce que cela fait du bien d’entendre ce genre de chose surtout par quelqu’un pour qui la vie n’a pas forcément été simple dans les quartiers difficiles de Toulouse. Mais à force de détermination et grâce au sport et surtout à la boxe il a su s’en sortir. Dans cette période chaotique où les officiels prônent l’union sans y croire vraiment, le message de Sofiane résonne dans nos têtes comme si on avait reçu un uppercut. Ce monsieur est vraiment très grand.

Il y a des défaites qui valent bien de l’or !

Source image : francetvsport.fr