Youtubeur cuisine, Le Petit Cuisto ajoute un zest de fraîcheur à un secteur déjà bien chargé entre amateurs culinaires qui visent la crème de la crème et professionnels toqués revisitant le gâteau au yaourt. Jimmy, le prénom du Petit Cuisto, impose un style bien à lui,  tout en décontraction et simplicité, sans artifices onomatopéiques ou visuels. Je vous propose donc de nous rendre dans sa cuisine pour faire plus ample connaissance.

Rehausser le gout

Le Petit Cuisto - Jimmy Tricotin

Quand, en 2008, Jimmy quittent ses Antilles natales pour ajouter son petit grain de sel à la métropole il est rapidement confronté à la morosité gustative des ingrédients qui se retrouvent dans son assiette. Du poulet et du riz sans assaisonnement en était trop pour cet enfant des iles qui fait rimer petit déjeuner avec banane plantain et diner avec colombo de poisson. ‘Avant d’apprendre à compter et à écrire, ma mère m’a fait connaître les recettes traditionnelles du pays. C’est elle qui m’a fait mon éducation culinaire.’. Il se rend vite compte que dans son entourage l’envie de bien manger se heurte au manque de savoir-faire et surtout de temps pour préparer des recettes même toutes simples. ‘Beaucoup de mes amis n’aimaient pas lire les recettes. Alors je leur ai dit que j’allais faire une vidéo juste pour eux et comme cela ils n’auraient plus d’excuses’. Equipé alors de son simple téléphone, de son Cookéo et de son large sourire il filme sa première recette, le Poulet Roussi

Le plus du Petit Cuisto

Le Petit Cuisto - Jimmy Tricotin

Pari réussi, mais si le succès n’est pas tout de suite au rendez-vous, Le Petit Cuisto décide néanmoins de continuer l’aventure. Les nouvelles recettes et les partages judicieux sur les réseaux sociaux font prendre la sauce. Certaines de ses vidéos sont visionnées plus de 130 000 fois et la notoriété monte aussi surement que les blancs d’œufs dans le mixer. Mais pour Jimmy, peu importe le nombre de vues. Ce qui compte ce sont les réactions des internautes. ‘Je préfère presque une vidéo vue 500 fois avec des commentaires, plutôt qu’une autre qui serait vue 5 000 fois mais sans réaction. Les encouragements comme les critiques m’aident à progresser. Mais ce qui compte avant tout dans ce que je fais, c’est le partage.‘. Car, vous vous en rendrez compte sur sa chaine Youtube,  l’ingrédient principal du travail du Petit Cuisto, ce que Rabelais aurait appelé la Substantifique Moelle,  c’est sa générosité. Elle est indescriptible, impalpable, mais toujours présente dans ses vidéos et, on s’en doute, dans sa vie. ‘Partager, donner sans forcément de retour, ce sont des valeurs qu’on m’a inculquées. J’aime l’authenticité et il n’y a pas de différence entre Jimmy et le Petit Cuisto. ‘

De la fourchette à l’aiguille

Loin de vouloir devenir une star de Youtube ou de ces innombrables émissions culinaires où l’on revisite, restructure ou réinvente n’importe quel plat, Le Petit Cuisto s’attache à garder la proximité avec ses abonnés. ‘Je souhaite que les internautes me considèrent comme un ami qui les aide à réaliser des plats bons, simples et rapides. Ces émissions de télé sont très bien, on y apprend plein de choses, mais on ne peut quasiment jamais les reproduire chez soi. Quand on sort du travail on n’a pas 3 heures à passer dans sa cuisine.’ . Les recettes du Petit Cuisto sont beaucoup plus réalistes et réalisables. L’idée est bien d’amener les gens à faire eux-mêmes des plats avec ce qu’ils ont dans le frigo ou le placard. D’ailleurs, cette notion de ce qui se nomme communément sur internet le DIY (Do It Yourself ou Fais-le toi-même), Jimmy compte bien l’adapter à d’autres domaines. Il a récemment créé une nouvelle chaine Youtube dans un univers aussi improbable qu’inattendu, … le tricot. Entre la farine et la laine, le fil conducteur de Jimmy est de faire les choses avec beaucoup de cœur. Alors comme il le dit si bien ‘Regardez mes tutos et offrez une part de vous’.

Le Petit Cuisto - Jimmy Tricotin

Jimmy Tricotin

Crédits photos : Le Petit Cuisto