Résurgence des anciens métiers de rue et de campagne, Le Percolateur est né dans la tête de Pierre-Marie Camper il y a deux ans. Avec sa carriole, sa machine à café et ses bacs de CD et vinyles, il sillonne les routes de Narbonne pour partager son univers musico-caféïné et proposer aux habitants de la région des instants festifs, culturels et conviviaux.

Le Percolateur - Disquaire Café

Le Percolateur, un projet bien dosé

Il faut une certaine dose de culot et de témérité à notre époque, pour inventer un nouveau métier. C’est pourtant le défi qu’a relevé Pierre-Marie Camper avec la création de son Percolateur.  Le concept est simple mais très original – Je propose, sur un stand ambulant, du café à la dégustation, des CD et des vinyles à la vente. Pendant que les gens savourent et cherchent dans les bacs, je diffuse de la musique. L’idée c’est de faire se rencontrer la sphère de la musique indépendante et la culture du café produit artisanalement. – Alors certes, il existe bien des cafés ambulants et des disquaires ambulants, mais le Percolateur est le seul à mixer les deux. Et pour ancrer son projet sur des bases saines, Pierre-Marie s’engage dans une démarche de qualité et d’éco-responsabilité. En se basant sur un réseau de distribution indépendant et en liant des partenariats avec des torréfacteurs régionaux, il peut donc sélectionner des cafés aromatiques avec une typicité en adéquation avec son offre musicale – J’aime faire le lien entre le café et la musique. Un exemple, pour faire connaître l’origine du café et sa culture, je peux proposer l’Ethiopie Naturel d’Esperanza Café, tout en rondeur, très fruité, à déguster avec le le 30ème volume de la collection Ethiopiques qui met à l’honneur Girma Béyéné en compagnie du groupe français Akalé Wubé, du groove à la sauce éthiopienne. – Et oui, après s’être arrêté au Percolateur, on repart plus heureux et plus cultivé.

Un assemblage corsé

De l’idée initiale à la concrétisation du Percolateur, il s’est passé un an et demi. Le montage d’un projet est souvent une aventure mouvementée de périodes de doutes et de joies. Heureusement Pierre-Marie a le don de retourner les situations difficiles en levier lui permettant d’évoluer et de progresser – Le plus dur c’est la longueur du processus. Mais quelque part c’est un bienfait, ça m’a permis de bien ficeler le financement. J’ai été accompagné par la BGE et l’association FACE qui permet le contact avec d’autres entrepreneurs. Je me suis inspiré aussi d’autres projets, comme La Claque, les Cafés Windara ou encore DDD Records – Toujours est-il que depuis début 2017, la petite affaire avance sur de bonnes roulettes poussée par la motivation musclée de son fondateur.

Le Percolateur - Disquaire Café

Un nouvel acteur économique bien équilibré

En tissant des liens avec certains commerçants, le Percolateur apporte une dynamique nouvelle au centre-ville. Sa résidence mensuelle avec la médiathèque, lui confère une assise culturelle. Sa mobilité l’amène jusqu’aux vignes des environs pour un moment convivial avant une journée de vendange et les festivals musicaux font appel à ses services pour des programmations de qualité. Bref, vous l’aurez compris le Percolateur est partout. Une présence et une prestance quelque fois perçues comme une concurrence – Il est très difficile d’avoir l’autorisation de s’installer dans des marchés. On me répond toujours que je vais léser les commerçants sédentaires. On parle souvent du manque de dynamisme des villes moyennes, mais il y a aussi un blocage et un côté conservateur de la part des décisionnaires. Je n’ai pas choisi d’être ambulant pour le fun. Il y a une logistique et un travail supplémentaire. C’est une activité complémentaire dans le paysage commercial que je propose. Les clients ont le choix au bout du compte. – Mais ces quelques situations frustrantes ne font qu’encourager l’entêté Pierre-Marie à trouver d’autres lieux de résidence. C’est à se demander s’il n’y a pas un peu de breton en lui.
A l’instar des anciens colporteurs, des bouquinistes et autres joueurs d’orgue de barbarie, Le Percolateur est partout où les gens sont. Il donne un sens nouveau à la convivialité urbaine et rurale. Suscitant la curiosité, il créé des ouvertures, tisse des liens, réinvente les relations sociales. Le combo café-musique s’avère donc être un choix gagnant pour Pierre-Marie Camper. Pourtant après une carrière dans le monde viticole il aurait pu s’orienter dans un chemin plus facile – Je voulais proposer quelque chose de différent. Depuis 10 ans les bars à vin se sont multipliés. Les brasseries artisanales fleurissent partout. En plus du côté législatif, comme je ne sers pas d’alcool, je peux m’implanter plus facilement dans des endroits culturels comme la médiathèque ou le conservatoire. Cela simplifie les démarches. –

Le Percolateur - Disquaire Café

Un avenir aux notes intenses

Le Percolateur n’a pas fini de rouler. Dans un court terme, il va continuer d’accroitre sa présence sur le terrain et étoffer son offre de prestation pour les particuliers et les professionnels. Début novembre 2017, le site internet du Percolateur va s’enrichir d’une boutique avec la mise en ligne de son catalogue musical et surtout la possibilité d’acheter du café en ligne que l’on pourra venir retirer sur le stand du Percolateur ou se le faire livrer. Et ce ne sont là que quelques-unes des idées que Pierre-Marie a bien voulu nous dévoiler. On le soupçonne d’en avoir beaucoup d’autres. Alors on en vient petit à petit à envier ces heureux Narbonnais. Nous aussi on aurait bien besoin d’un Percolateur près de chez nous. Mais avec son petit grain de café (et de folie) et sa roulotte, Pierre-Marie a tracé un nouveau sillon qui sera à n’en pas douter, emprunté par d’autres un jour. Et pour finir, le secret de Pierre-Marie pour ne pas avoir mal aux pieds quand il pousse sa roulotte, c’est de porter des chaussettes Josette et Tic. D’après lui elles ont un pouvoir spécial. Nous irons voir cela de plus près, en attendant, vous reprendrez bien un expresso !

Crédits photos : Le Percolateur / Nicky RASA / Sabine TRAN