Après “L’Age d’Or” en 2015, il n’aura pas fallu attendre longtemps pour que CALI sorte un nouvel album “Les choses défendues”. Enfin il faudra patienter jusqu’au 25 novembre pour le trouver dans les bacs.

En attendant CALI part sur les routes de France, avec quelques dates en Belgique et en Suisse, pour rencontrer un public qui, pour la plupart, le suit depuis ses débuts. Une tournée très intimiste, avec une mise en scène très sobre qui sans doute surprendra et déroutera ceux qui attendent de le voir se jeter dans la foule. En effet, dans ce nouveau spectacle, CALI nous invite dans sa “chambre” pour une soirée entre amis de longue date. Seul sur scène donc, c’est sur des arpèges de guitare et de piano qu’il nous confie des petits moments de sa vie.

Drôle et émouvant, comme à son habitude, il nous fait voyager dans son univers où les étoiles s’appellent, Ramones, U2, Springsteen ou Léo Ferré. D’anecdotes publiques à souvenirs plus intimes, CALI nous ouvre son cœur pour crier encore plus fort son amour. Celui qui rend beau, qui rend laid, qui fait rire et pleurer, qui fait s’indigner et s’émouvoir et surtout qui nous fait vivre plus que la vie. Il nous l’offre depuis des années à travers ses chansons et, dans cette scène meublée d’un canapé et d’un tabouret et dont les murs sont couverts des ses (nos) chères idoles, sa retenue gestuelle laisse une place plus importante à l’émotion. Une soirée passée à feuilleter l’album de souvenirs et à découvrir les nouveaux morceaux des “Choses défendues”. Avec ce septième album, nul doute que CALI va encore nous secouer l’âme.

Pour en savoir plus : http://www.calimusic.fr/